Tatiana Boiko

Résident: 
2020, 2021

TATIANA BOIKO (1972), vit et travaille à Genève.

La thématique de la Communication traverse d’un fil rouge le travail pluridisciplinaire de Tatiana Boiko depuis 25 ans. Elle a choisi, en 2013, la céramique en tant que médium d’expression principal et poursuit depuis lors son parcours de céramiste plasticienne. 

Dans son projet, initié à la Fondation Bruckner, Tatiana s’interroge sur la conscience des êtres vivants - hommes, animaux ou plantes -  au sujet de leur apparence propre. La conscience de l’apparence est-elle uniquement miroir du regard et de la réaction de l’autre? L’apparence reflète-elle la quintessence d’un être?

Prenant les plantes et leur fonctionnement comme sujet de sa recherche, Tatiana observe que la plante « fabrique » son apparence dans un seul et unique but: attirer les pollinisateurs pour qu’elle puisse continuer à perpétuer son espèce. La plante invente des fleurs aux couleurs époustouflantes, aux formes ingénieuses, avec de délicieux arômes et nectars exclusivement pour appâter les insectes. Les fleurs ne possèdent pas d’autre fonction que celle de « visage social » de la plante. Finalement tout comme l’être humain qui cultive des formes et des attributs pour paraître attirant aux yeux de l’autre. 

Tatiana crée des objets fantasmagoriques en croisant des formes et des traits inspirés du corps humain avec l'organisation structurelle des fleurs. Ainsi, omoplates, cheveux, hanches et seins sont mis en scène avec les couleurs, le parfum, les textures et la structure des espèces florales. La céramiste prête une attention particulière aux émaux qu’elle fabrique pour ses pièces.

studio@tatianaboiko.com

Témoignage: 
La résidence d’artiste à la Fondation Bruckner m’a permis de concrétiser mon projet. C’est un lieu propice à l’émulation et à l’expérimention artistiques. Les ateliers sont agencés de telle sorte que, tout en étant séparés, ils n’isolent pas pour autant des autres résidents. J’ai apprécié, en effet, les interactions et confrontations esthétiques avec les autres artistes. Ces dialogues m’ont certainement enrichie dans ma quête permanente de toujours mieux maitriser la chimie des argiles et l’alchimie des émaux.

Galerie Images