©LiliGraphie

Fermeture de fin d'année

du 21 décembre 2017 au 7 janvier 2018

A l'occasion des fêtes de fin d'année, la Fondation Bruckner sera fermée du 21 décembre 2017 au 7 janvier 2018. Les permanences reprendront dès le lundi 8 janvier à 9h. A noter qu'il n'y aura pas de cuissons du 14 décembre au 8 janvier. Nous vous remercions de votre...
+ d’info

Sejin Bae

du 16 septembre au 18 decembre 2017

Les questions du temps et de l’aliénation de l’homme dans la société contemporaine sont centrales dans le travail de Sejin Bae. Il voit ses oeuvres constituées de dizaines de milliers de petits blocs numérotés comme le moyen d’atteindre le calme qui lui permet de...
+ d’info

Accessories of feminine seduction - Her Shoes ©Zhang Lei

François Ruegg - Statuts I statues

du 15 septembre 2017 au 4 mars 2018

En avant première du Parcours Céramique Carougeois, le Musée Ariana vous propose une exposition des dernières créations du céramiste et plasticien suisse François Ruegg. Ce dernier interroge le rapport complexe du socle à l'œuvre d'art. S'il se garde de livrer un...
+ d’info

Témoignage -

Pernelle Houriet

Février 2006, à l'ancienne fonderie de l'Avenue Cardinal-Mermillod où la Fondation Brukner était installée. C'était l'hiver, et il y faisait très froid mais nombreuses furent les rencontres chaleureuses. Micele Golia, artiste italien également résident à cette période, dresse des grands cactus en argile à chamotte (expo Storie di terra) dans l'atelier. Maude Schneider, la responsable à l'époque, me rend régulièrement visite. Je garde un très bon souvenir de chacun. Après de longs moments de cogitation, de recherches infructueuses, mes idées s'éclairent. Me voilà ignorant la température glaciale de l'atelier et concentrée à la réalisation de petits jouets minutieusement trempés dans l'émail translucide. Des coupes assemblées de joujoux, souvenirs d'enfance, s'anoblissent en porcelaine fine. Je me réjouis de présenter ma technique de la dentellière. Dans la barbotine glacée, recroquevillés mes doigts grelottent mais mes oeuvres se succèdent dans les étagères. Elles sont bientôt prêtes à bondir sous les yeux des experts.Ce fût une expérience indispensable dans ma réalisation de céramiste professionnelle. J'étais jeune et l'occasion d'occuper un espace comme celui de la fondation m'a aidé à me réaliser. Je reste éternellement reconnaissante à la chance que l'on m'y a donné, exercer mon art.